voiture-hybride

M6 lance la semaine Green du 26 janvier au 2 février. 

Petit focus sur cette catégorie qui progresse.
Avec un 1er modèle commercialisé en 1997, Toyota avec sa Prius, a fait office de précurseur dans ce domaine.

Fonctionnement de l’hybride?

L’hybride combine un moteur thermique et électrique. Il se divise en 2 grandes catégories avec l’hybride classique et le rechargeable. Le concept principal de base étant d’utiliser le moteur électrique comme un générateur en transformant l’énergie cinétique du véhicule (phase de freinage) en électricité pour aider le véhicule dans les phases d’accélération.

Les hybrides rechargeables offrent une batterie de plus grande capacité permettant de parcourir une petite distance uniquement sur la base de l’énergie électrique. Celle-ci peut être rechargée sur une prise domestique ou via une wall-box.

Le contexte optimal d’utilisation pour bénéficier d’une économie réelle sur sa consommation reste la ville. Le système perdant son rendement favorable en dépassant les vitesses du réseau urbain.

Les avantages ?

Comme indiqué plus haut, pour un conducteur effectuant des trajets citadins, la baisse de consommation (et donc d’émission) peut s’avérer intéressante. Des avantages sur le coût de la carte grise existent (ainsi que sur le stationnement dans certaines villes). Certains véhicules vont aussi bénéficier d’un coût d’entretien plus faible. Pour finir, ces voitures offrent en général un bénéfice acoustique important. Elles restent toutefois plus chères à l’achat.

Les grandes marques premium ont toutes commencé à développer leurs modèles sur cette catégorie pour limiter l’impact des taxes et malus survenant dans
de nombreux pays.

Principes de base de la voiture hybride